Orchis militaris (L'Orchis militaire)

 

Présentation

Auteur(s) Linné 1753 Trept (Isère), 16 mai 2010
Étymologie Allusion à la forme de la fleur rappelant un soldat casqué
Description - Plante robuste, haute de 20 à 45 cm.
- Feuilles vert brillant non tachetées étalées à dressées, embrassant la tige.
- Bractées membraneuses courtes. Inflorescence conique, périanthe réuni en casque gris-rose à l'extérieur et veiné de pourpre sur la face interne.
- Labelle trilobé portant sur la zone centrale plus claire des taches poilues pourpre, lobes médian divisé avec un appendice entre les deux lobules.
- Éperon descendant atteignant la moitié de l'ovaire.
Présence en Rhône-Alpes Tous les départements, mais très rare dans la Loire.
Écologie De pleine lumière à mi-ombre, terrains calcaires secs à frais, pelouses, prairies, bois clairs, jusqu'à 1 800 m ; optimum vers 600 m.
Floraison Fin avril à juillet en altitude. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce commune, peu variable, facilement reconnaissable lorsqu'elle est en population pure. - O. anthropophora (Ain, Drôme, Isère, Rhône, Savoie et Haute-Savoie)
- O. anthropophora x O. purpurea (Drôme)
- O. purpurea (Tous départements, sauf Loire)
- O. purpurea x O. simia (Isère)
- O. simia (Tous départements)
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC).
Taxon(s) proche(s) - O. purpurea
- O. simia

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille