Gymnadenia corneliana (La Nigritelle rose)

 

Présentation

Auteur(s) (Beauverd) Teppner & E. Klein 1998 F0500Corneliana Chapareillan 38 JBY 150611 06 Chapareillan (Isère)
15 juin 2011
Étymologie En hommage à la botaniste genevoise Cornelia Rudio qui a récolté le type.
Description - Plante petite et parfois robuste.
- Tige de 10 à 30 cm.
- Les feuilles sont très nombreuses, la plupart en rosette basilaire. Les bractées inférieures ont les bords garnis de denticules coniques. l’inflorescence est en épi dense, hémisphérique à cylindrique, riche de soixante fleurs en moyenne, rouges, se décolorant avec l’avancement de l’anthèse, plus claires à la base de l’épi. Éperon petit (1 mm environ) par rapport au labelle. Espèce allogame.
Présence en Rhône-Alpes Rare en Isère et en Savoie, quelques stations dans la Drôme.
Écologie En pleine lumière, sur substrat riche en calcaire ; pelouses rases, prés maigres, bois clairs de mélèzes avec Daphne cneorum et Dryas octopetala. De 1 500 à plus de 2 500 m, c'est à dire plus haut que G. rhellicani.
Floraison De fin juin à début août ; un peu plus tôt que G. rhellicani. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce bien caractérisée par l’aspect “bicolore” de l’épi floral, les fleurs de la base bien épanouies et décolorées faisant contraste avec celles du sommet encore en bouton. Espèce différant de G. rhellicani surtout par ses fleurs de teinte rouge. - G. austriaca (Isère)
- G. cenisia (Savoie)
- G. rhellicani (Isère et Savoie)
- Pseudorchis albida (Isère)
Protection - Aucune.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC) sous le nom de Gymnadenia nigra.
Taxon(s) proche(s) - G. austriaca
- G. cenisia
- G. rhellicani

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille