Orchis anthropophora (L'Orchis homme pendu)

 

Présentation

Auteur(s) (Linné) Allioni 1785 Vif (Isère), 30 avril 2006
Étymologie Allusion à l'allure humaine de la fleur : qui porte (phora) un homme (anthropos).
Description - Plante grêle, haute de 10 à 30 cm.
- Feuilles étalées à dressées embrassantes. Inflorescence allongée très dense, nombreuses fleurs (jusqu'à 50-60). Sépales verts à vert jaune bordés de rouge-brun, réunis en casque.
- Pétales verts à l'intérieur du casque. Labelle pendant, étroit, trilobé, jaunâtre à orangé à bord souvent rougeâtres.
- Lobe médian profondément divisé.
- Éperon absent. Une petite cupule contenant du nectar est présente à la base du labelle.
Présence en Rhône-Alpes Tous les départements, mais rare en Ardèche et très rare dans la Loire.
Écologie De pleine lumière à mi-ombre, terrains calcaires, marnes, pelouses sèches, garrigues, jusqu’à 1400 m ; optimum vers 600 m.
Floraison Avril à juin. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce peu variable et facilement reconnaissable, se distingue des autres Orchis par son absence d'éperon. Peut former des populations importantes. Longtemps classée dans un genre spécifique Aceras anthropophorum (Aceras = sans corne). - O. militaris (Ain, Drôme, Isère, Rhône et Savoie)
- O. militaris x O. purpurea (Drôme)
- O. purpurea (Ain, Drôme et Rhône)
- O. simia (Ain, Drôme, Isère, Rhône, Savoie et Haute-Savoie)
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC).
Taxon(s) proche(s) Aucun.

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille