Neotinea ustulata (L'Orchis brûlé)

 

Présentation

Auteur(s) (Linné) R.M. Bateman, Pridgeon & M.W. Chase 1997 F0620N. ustulata 2014 05 17 Saint Genis (26) Patrick Mathiot 01 Rochefort-Samson (Drôme)
17 mai 2014
Etymologie ustulata : brûlé, allusion à la couleur très foncée du haut de l'inflorescence.
Description - Plante assez robuste, haute de 10 à 30 cm.
- Feuilles vert bleuté non tachetées, étalées à dressées, engainantes.
- Bractées courtes, rougeâtres et membraneuses. Inflorescence conique à cylindrique avec des boutons très foncés à l'extrémité supérieure.
- Nombreuses petites fleurs. Périanthe en casque acuminé à face externe rougeâtre.
- Labelle trilobé ponctué de rouge pourpré.
- Lobe médian échancré. Éperon très court.
Présence en Rhône-Alpes Tous les départements, mais souvent assez disséminé.
Ecologie En pleine lumière sur terrains calcaires, jusqu'à 2 100 m, plus fréquent en altitude ; pelouses, alpages, plus rarement garrigues et bois clairs.
Floraison Mai à juin. Les plantes d'altitude en fleurs en juillet et août appartiennent peut-être à la var. aestivalis. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce peu variable, reconnaissable par les couleurs de l'inflorescence et la petite taille des fleurs. - N. tridentata (Ardèche, Drôme, Isère et Rhône
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC).
Taxon(s) proche(s) - N. ustulata var. aestivalis

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille