Orchis mascula (L'Orchis mâle)

 

Présentation

Auteur(s) (Linné) Linné 1755 La Motte-d'Aveillans (Isère)
1 mai 2011
Étymologie Allusion à l'allure testiculaire des tubercules
Description - Plante robuste, haute de 20 à 60 cm.
- Feuilles étalées souvent maculées de grandes taches brun-violet foncé.
- Bractées membraneuses purpurines aussi longues ou moins longues que l'ovaire. Inflorescence cylindrique dense, nombreuses fleurs roses ou rouges voire pourpres. Sépales latéraux dressés en arrière, sépale dorsal et pétales connivents.
- Labelle trilobé à zone centrale claire, tachée de pourpre, à bord incisé, lobe médian échancré.
- Éperon épais horizontal à ascendant.
Présence en Rhône-Alpes Tous les départements.
Écologie De pleine lumière à mi-ombre, terrains calcaires ou acides, secs à humides, talus, prairies, bois clairs, de 200 jusqu'à 2 200 m.
Floraison Avril à juillet en altitude. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce commune relativement variable, par ses feuilles tachées ou non et ses fleurs plus ou moins nombreuses, de couleur et de parfum variés. Peut former des populations importantes. En région montagneuse, la confusion est possible avec Orchis ovalis. - O. pallens (Ain, Drôme, Isère, Savoie et Haute-Savoie)
- O. pallens x O. provincialis (Drôme)
- O. provincialis (Ardèche, Drôme, Isère, Loire et Rhône)
- O. spitzelii (Isère)
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC).
Taxon(s) proche(s) - O. ovalis

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille