Ophrys fuciflora subsp. demangei (L'Ophrys de Demange)

 

Présentation

Auteur(s) Scappaticci (2015) Dieulefit (Drôme), 1 mai 2005
Étymologie À la mémoire de Michel Demange (1944-2012) qui a réalisé un énorme travail sur le groupe d'Ophrys fuciflora et avait nommé provisoirement l'espèce Ophrys "du Tricastin" dès 2011.
Description - Diffère d'O. fuciflora par ses fleurs un peu plus petites, son labelle globuleux, non étalé, long de 9-12 mm, avec une tendance à l'individualisation des lobes latéraux.
Présence en Rhône-Alpes Probablement endémique de Haute-Provence. En Rhône-Alpes : Ardèche, Drôme et quelques données en Isère en extrémité d’aire.
Écologie Friches, prés-bois, sur calcaire, marnes, jusqu'à 1 100 m environ ; optimum vers 500 m.
Floraison Fin avril à début juin suivant l'altitude. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations C'est l'« Ophrys fuciflora » du sud, abondant en Drôme et Ardèche, à basse altitude. - O. apifera (Ardèche et Drôme)
- O. araneola (Ardèche et Drôme)
- O. aurelia (Ardèche et Drôme)
- O. drumana (Ardèche et Drôme)
- O. insectifera (Drôme)
- O. speculum (Drôme)
- O. sphegodes (Drôme)
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Données insuffisantes (DD), (sous le nom d’Ophrys pseudoscolopax)
Taxon(s) proche(s) Tous les autres Ophrys du groupe fuciflora à savoir :
- O. druentica
- O. elatior
- O. fuciflora subsp. fuciflora
- O. fuciflora subsp. montiliensis
- O. fuciflora subsp. souchei
- O. gresivaudanica

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille