Ophrys massiliensis (L'Ophrys de Marseille)

 

Présentation

Auteur(s) Viglione & Véla (1999) Saint-Sauveur-de-Cruzières (Ardèche), 9 avril 2010
Étymologie de Massillia, Marseille, lieu de la description.
Description - Comme Ophrys sphegodes, notamment avec un champ basal clair, mais avec des fleurs plus petites, une floraison plus précoce de près de deux mois, et dans une zone à influence méditerranéenne d'où O. sphegodes est absent.
Présence en Rhône-Alpes Uniquement dans le sud de l’Ardèche.
Écologie Garrigues.
Floraison Mars. Aucun hybride observé en Rhône-Alpes
Observations Espèce endémique du littoral provençal, Alpes-Maritimes et Languedoc, où elle est connue jusqu’au nord du Gard, et qui a été identifée pour la 1ère fois en Rhône-Alpes (en Ardèche) en 2014.  
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Non coté.
Taxon(s) proche(s) - O. arachnitiformis
- O. araneola
- O. caloptera
- O. occidentalis
- O. provincialis
- O. sphegodes
- O. splendida
- O. virescens

Photos

Cartes régionales

Cartes régionales de répartition des observations depuis 1998
Par maille avec points clignotants pour les nouvelles mailles découvertes en 2016 et 2017 et points rouge et noir pour les mailles sans nouvelle observation depuis 1998
Par commune avec représentation colorée du nombre d'observations et en gris des communes sans nouvelle observation depuis 1998

Cartes régionales de répartition par maille (5 km x 5 km)
- Mailles avec observations depuis 1998 : représentation du nombre de stations par maille par la taille des points
- Mailles sans nouvelle observation depuis 1998 : représentation par des points rouge et noir

Carte géographique
Carte géologique
Carte climatique

Cartes départementales

Cartes départementales de répartition par commune

- Communes avec observations depouis 1998 : Représentation colorée du nombre d'observations par commune

- Communes sans nouvelle observation depuis 1998 : Représentation en gris