Gymnadenia conopsea (L'Orchis moucheron)

 

Présentation

Auteur(s) (Linné) R. Brown 1813 F0490GconopseaBramans73 24 07 14DX4269 Bramans (Savoie), 24 juillet 2014
Étymologie Du grec conops (mouche), et opsis (apparence), sa fleur a été comparée à un moucheron.
Description

- Plante élancée.
- Tige de 15 à 50 (90) cm, assez fine, cylindrique, faiblement creuse, rarement cannelée, souvent teintée de brun-rouge vers le sommet. Inflorescence en épi étroitement cylindrique, allongé, long de 5 à 30 cm, de 20 à 60 petites fleurs ouvertes, rose à rose-violacé, plus rarement crème ou blanches, exhalant souvent une odeur agréable. Labelle aux trois lobes à peu près égaux, le médian largement triangulaire.
- Éperon long (de  10 à 20 mm) nettement plus long que l’ovaire, grêle et filiforme, arqué et courbé vers le bas.

Présence en Rhône-Alpes Tous les départements, mais peu commun dans la Loire et le Rhône.
Écologie De pleine lumière à ombre légère, substrat sec à détrempé, de préférence calcaire à légèrement acide ; pelouses ± xérophiles (mesobromion), prairies humides, marais calcaires, suintements, bois clairs. Jusqu’à 2 800 m.
Floraison De mai à août Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce présente dans des milieux très variés. - Dactylorhiza fuchsii subsp. fuchsii (Drôme, Isère et Savoie)
- Dactylorhiza fuchsii subsp. psychrophila (Savoie)
- Dactylorhiza maculata subsp. maculata (Isère)
- Dactylorhiza savogiensis (Savoie)
- G. corneliana (Isère)
- G. odoratissima (Ain, Savoie et Haute-Savoie)
- G. rhellicani(Ain, Isère, Savoie et Haute-Savoie)
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC).
Taxon(s) proche(s) - G. densiflora
- G. odoratissima
- G. pyrenaica

Photos

Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille

Cartes départementales

Cartes de répartition départementales par communes  avec représentation colorée du nombre d'observations par commune depuis 1998 et en gris des communes restées sans observations depuis 1998