Epipactis purpurata (L'Épipactis à tige pourpre)

 

Présentation

Auteur(s) G.E. Smith 1828 F0420EpurpurataHautevilleLompnes01 13 08 11S5789 Hauteville-Lompnes (Ain)
13 août 2011
Étymologie De purpuratus, vêtu de pourpre ; allusion à la couleur de la plante.
Description - Plante à tige raide, très robuste, pouvant dépasser 1 m, pubescente au sommet.
- Feuilles raides, étroites et courtes, à peine plus longues que les entre-nœuds. Toute la plante possède une teinte violet vert grisâtre.
- Jusqu'à plus de 80 grandes fleurs (parfois + de 25 mm) vert-violet pâle, exclusivement allogames.
Présence en Rhône-Alpes Ain, Isère, Haute-Savoie, rare en Savoie, très rare dans la Drôme et observé pour la 1ère fois dans la Loire en 2015.
Écologie Hêtraies-charmaies et pessières sombres, sur sols basiques à neutres, voire faiblement acides, d'altitude moyenne (400-1 400 m), avec optimum vers 600 m.
Floraison Tardive, de mi-juillet à début septembre. Hybrides observsés en Rhône-Alpes avec :
Observations Grande plante à petites feuilles, des forêts sombres. La forme rosea, sans chlorophylle, est entièrement de couleur rose-violet, elle a été observée dans l'Ain et pour la 1ère fois en haute-Savoie en 2015.  - E. helleborine (Ain)
Protection - Aucune.
- Cotation UICN : Préocupation mineure (LC) sous le nom d' Epipactis viridiflora.
Taxon(s) proche(s) Aucun.

Photos

Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille

Cartes départementales

Cartes de répartition départementales par communes  avec représentation colorée du nombre d'observations par commune depuis 1998 et en gris des communes restées sans observations depuis 1998