Neotinea ustulata (L'Orchis brûlé)

 

Présentation

Auteur(s) (Linné) R.M. Bateman, Pridgeon & M.W. Chase 1997 F0620N. ustulata 2014 05 17 Saint Genis (26) Patrick Mathiot 01 Rochefort-Samson (Drôme)
17 mai 2014
Etymologie ustulata : brûlé, allusion à la couleur très foncée du haut de l'inflorescence.
Description - Plante assez robuste, haute de 10 à 30 cm.
- Feuilles vert bleuté non tachetées, étalées à dressées, engainantes.
- Bractées courtes, rougeâtres et membraneuses. Inflorescence conique à cylindrique avec des boutons très foncés à l'extrémité supérieure.
- Nombreuses petites fleurs. Périanthe en casque acuminé à face externe rougeâtre.
- Labelle trilobé ponctué de rouge pourpré.
- Lobe médian échancré. Éperon très court.
Présence en Rhône-Alpes Tous les départements, mais souvent assez disséminé.
Ecologie En pleine lumière sur terrains calcaires, jusqu'à 2 100 m, plus fréquent en altitude ; pelouses, alpages, plus rarement garrigues et bois clairs.
Floraison Mai à juin. Les plantes d'altitude en fleurs en juillet et août appartiennent peut-être à la var. aestivalis. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce peu variable, reconnaissable par les couleurs de l'inflorescence et la petite taille des fleurs. - N. tridentata (Ardèche, Drôme, Isère et Rhône
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC).
Taxon(s) proche(s) - N. ustulata var. aestivalis

Photos

Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille

Cartes départementales

Cartes de répartition départementales par communes  avec représentation colorée du nombre d'observations par commune depuis 1998 et en gris des communes restées sans observations depuis 1998