Ophrys fuciflora subsp. montiliensis (L'Ophrys de Montélimar)

 

Présentation

Auteur(s) Aubenas & Scappaticci 2012 Saint-Gervais-sur-Roubion (Drôme), 2 juin 2009
Étymologie montiliensis, (de la plaine) de Montélimar.
Description - Espèce proche d’O. elatior, mais taille des plantes moins élevée (15 à 50 cm, maxi 75 cm), taille des fleurs qui peut être plus grande mais très variable .
- Forme du labelle bien plus souvent « scolopaxoïde », long de 8 à 14 mm. Champ basal généralement clair (orangé).
Présence en Rhône-Alpes Drôme.
Écologie De pleine lumière à mi-ombre, sur terrasses alluviales, à proximité des cours d’eau, sur sols basiques, de 120 à 250 m.
Floraison Tardive : début juin jusqu’à fin juillet, quand la pluviométrie d’été le permet. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Taxon découvert par André Aubenas dès 1993 et assimilé jusqu’alors à O. elatior ou à O. aegirtica. Comme O. fuciflora subsp. souchei, peut être complètement absente les années à fin de printemps sec. - O. apifera (Drôme)
Protection - Aucune.
- Cotation UICN : non coté.
Taxon(s) proche(s) Tous les autres Ophrys du groupe fuciflora
- O. druentica
- O. fuciflora subsp. demangei
- O. elatior
- O. fuciflora subsp. fuciflora
- O. fuciflora subsp. souchei
- O. gresivaudanica

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille