Gymnadenia cenisia (La Nigritelle du Mont-Cenis)

 

Présentation

Auteur(s) (G. & W. Foelsche et M. & O. Gerbaud) G. & W. Foelsche et M. & O. Gerbaud 1999 F0480GcenisiaTermignonBellecombe73 21 07 07D5762 Termignon (Savoie)
21 juillet 2007
Étymologie Du massif du Mont Cenis (“Alpes in cenisiu”) où se situe le locus classicus de cette plante.
Description - Plante généralement robuste.
- Tige : de 12 à 34 cm, épaisse et ± creuse sous l’inflorescence. Inflorescence particulièrement dense, longue d’environ 30-35 mm et souvent très riche (80 fleurs en moyenne) conique en début d’anthèse puis ovoïde à ovale allongée. Bractées présentant de longs denticules aciculaires. Fleurs rouges à rouge foncé, presque toujours sans nuances brune ou marron, aux boutons noirâtres, d’odeur vanillée. Labelle assez petit (6-8 mm) ensellé. Espèce allogame.
Présence en Rhône-Alpes Surtout Savoie ; rare en Isère.
Écologie En pleine lumière ; sur calcaires et schistes lustrés, mais aussi sur substrats décalcifiés ; pelouses sèches ou sols frais à humides. De 1 800 à plus de 2 500 m.
Floraison De (fin juin) début juillet à fin août. Hybrides observés en Rhône-Alpes avec :
Observations Espèce originale par la couleur et la relative petite taille de ses fleurs qui peuvent être très nombreuses (d’où sa longue floraison). - G. conopsea (Savoie)
- G. corneliana (Savoie)
- G. rhellicani (Savoie)
- Pseudorchis albida (Savoie)
Protection - Aucune en Rhône-Alpes.
- Cotation UICN : Préoccupation mineure (LC) sous le nom de Gymnadenia nigra.
Taxon(s) proche(s) - G. austriaca
- G. corneliana
- G. rhellicani

Photos


Cartes régionales

Carte avec distinction des nouvelles mailles découvertes en 2015

Cartes avec représentation du nombre de stations par maille